BIENVENUE CHEZ NATIVUS 🍀 -15% de réduction immédiate avec votre code de bienvenue : SESENTIRMIEUX

Profitez-en !

Les dangers du CBD : un produit vraiment sans risque ?

Le CBD est une molécule de plus en plus populaire en France et dans le monde. Ce dernier est utilisé depuis plusieurs années pour ses nombreux avantages sur le corps. Le CBD est différent du THC puisqu’il ne contient pas de substance psychoactive, qui est nocive pour l’organisme. Il peut alors être intéressant de se demander si le CBD présente des dangers potentiels, si vous souhaitez en savoir davantage, nous faisons le point avec vous dès maintenant !

 

Le THC, une vraie drogue à haute dose !

fumer-cbd-danger

THC vs CBD, et la balance thérapeutique entre les deux

Le CBD se trouve dans la plante de cannabis, on y retrouve également de nombreuses autres molécules, notamment le THC. Cette dernière est souvent confondue, à tort avec le CBD. Pourtant, elles sont totalement opposées en termes d’effets et d’avantages sur le corps. Le THC est la molécule psychothrope présente dans le cannabis et qui peut être nocive pour le corps.

En revanche, en fonction du dosage de THC, il peut être intéressant d'utiliser des produits issus du cannabis pour un usage thérapeutique, avec ou sans prescription médicale. Les produits au CBD réglementés comme les huiles ou les fleurs contiennent bien moins de 0,3% de THC et peuvent être consommées en ce sens.

 

Psychoactivité du THC

Le CBD est illégal si son taux de THC est supérieur à 0,3% en France et en Europe. En effet, la molécule psychoactive, le THC est présente en trop grande quantité pour que le CBD ait une action positive sur le corps. Il s’agit alors d’une consommation récréative du cannabis qui est illégale et punie par la loi. Les effets sur le corps du THC en trop grande quantité sont néfastes et provoquent :

  • Des effets euphorisants ;

  • Des troubles de la mémoire ;

  • Des troubles de l’attention ;

  • Un risque d’addiction ;

 

Existe-t-il un risque de dépendance au CBD ? Au contraire utilisé pour le sevrage

Le fait d’être dépendant signifie que sa consommation de substances psychoactives est non contrôlée. Lors de la consommation de cannabis récréatif (qui est illégal), l’effet euphorisant que ce dernier produit peut provoquer un phénomène de dépendance. Toutefois, il est important de savoir que cet effet est produit par le THC et non pas par le CBD. En effet, contrairement au THC, le CBD ne présente pas de risque de dépendance.

C’est d’ailleurs l’opposé. Depuis quelques années, il est désormais utilisé pour se sevrer du cannabis, de l’alcoolisme, du tabac, ou encore de la drogue. Pourquoi la dépendance n’existe pas avec le CBD ? car lorsque les récepteurs ont eu leur dose maximale en CBD par jour, ces derniers se bloquent, il n’est alors pas possible que la dépendance apparaisse. Aussi, les neurorécepteurs ont une autre action positive sur le cerveau, qui est de libérer de la sérotonine. Il s’agit de l’hormone du bonheur. A l’inverse, le THC aura un impact sur la dopamine, créant une dépendance rapide au THC.

 

Le CBD, à ne pas mélanger avec certains médicaments ?

cbd-et-medicaments

Interaction avec les médicaments

Certaines études scientifiques ont laissé supposer que le CBD pouvait provoquer une interaction à certains médicaments. Cela entrainerait une modification de leur efficacité ainsi que de leurs actions. Toutefois, sachez que cela n’entraine pas d’effets nocifs sur le corps. Il est alors simplement recommandé de demander l’avis de votre médecin traitant avant de commencer à consommer du cannabidiol. Rassurez-vous tout de même, il ne peut pas y avoir d’interaction nocives pour votre corps en consommant des médicaments avec, en parallèle, du CBD.

 

Les risques du CBD pour les poumons : quels sont-ils ?

Depuis quelques années, le CBD est pointé du doigt puisqu’il détériorerait les poumons lorsqu’il est consumé avec des fleurs. Toutefois, il s’agit de l’action de fumer qui détériorerait les poumons et non pas le CBD en lui-même. Ainsi, en consommant du CBD sous d’autres formes comme des huiles, gélules, etc. Vous n’avez rien à craindre, cela est sans danger.

 

Tout le monde peut-il consommer du CBD ?

Depuis quelques années, on observe que le CBD est de plus en plus populaire. Chaque jour, de nouvelles personnes souhaitent en consommer et faire sa découverte. Une question est alors à se poser, tout le monde peut-il consommer du CBD ? En 2017, l’OMS rassurait dans son rapport en spécifiant que ce dernier n’avait pas l’air nocif. Voici tout de même quelques précautions à prendre.

 

Le CBD est à éviter pour les femmes enceintes et allaitantes

Les femmes enceintes sont soumises à de multiples restrictions au cours de leur grossesse afin de préserver le développement de leur futur bébé. Ainsi, le CBD est déconseillé tout au long de leur grossesse, mais aussi lorsqu’elles allaitent. Aussi, le CBD pourrait diminuer la capacité de protection du placenta pour le fœtus, c’est pour cela que ce dernier est déconseillé.

 

Le CBD est déconseillé pour les personnes atteintes de troubles cardio-vasculaires

Chez les personnes atteintes de troubles cardio-vasculaires, le CBD n’est pas recommandé. Pourquoi ? Car dans les propriétés de ce dernier, il a été remarqué qu’il pouvait provoquer une bradycardie ou bien des hypotensions.

 

Le CBD, une question de qualité ? 

verifier-qualite-du-cbd-a-la-loupe

Un paramètre qu’il est important de prendre en compte lorsque l’on choisit son CBD, sa qualité. En effet, les dangers du CBD ne sont pas présents lorsqu’il est consommé normalement. Toutefois, l’ANSM mettait en garde il y a peu sur son site web sur le CBD procuré de façon illégale : « Par ailleurs, la qualité et la sécurité des produits vendus en dehors du circuit légal n’est pas garantie, en particulier en ce qui concerne la quantité réelle de CBD, la présence éventuelle d’autres composés actifs du cannabis ou d’autres produits toxiques, exposant donc à des risques.

L’utilisation du cannabidiol vendu en dehors du circuit légal peut donc être dangereuse. »

Lorsque l’on lit ces lignes, ce que l’on remarque c’est que le CBD en tant que tel n’est pas dangereux mais en revanche, en choisissant un fournisseur de mauvaise qualité, les substances autour du CBD peuvent être dangereuses pour l’organisme.

Conseil : Afin d’éviter cela, nous vous conseillons de choisir des produits au CBD de qualité et issus de l’agriculture biologique.

 

Différents types d’extraction

Le type d’extraction peut permettre de limiter les dangers du CBD. En effet, certains procédés demandent de nombreux produits chimiques qui peuvent alors altérer à la santé. Découvrez cela dès à présent.

 

L’extraction à base d’huile

L’extraction à base d’huile est la façon la plus respectueuse d’extraire du CBD. En effet, ce procédé ne demande pas de produits chimiques et est donc plus pure. Toutefois, l’inconvénient majeur est que le taux de CBD compris dans un produit ayant été extrait à chaud est plus faible qu’avec une extraction avec solvant.

 

L’extraction à base de solvant

L’extraction à base de solvant demande davantage de préparation et de mise en place. En effet, il faut utiliser différents produits chimiques afin d’extraire le CBD et ainsi, en préparer l’huile. Il n’est toutefois pas recommandé de consommer une huile de CBD ayant été extraite par solvant. Elle présente l’inconvénient d’avoir des effets beaucoup plus faibles sur le corps mais aussi, les solvants ne peuvent être totalement supprimés du produit final. Ils sont alors consommés par l’organisme.

 

L’extraction au CO2

L’extraction au CO2 est le procédé le plus récent et qui présente de nombreux avantages. En effet, le CO2 est utilisé afin de faire entrer dans un état dit supercritique. C’est cela qui permet de procéder à l’extraction du CBD. Depuis quelques années, cette méthode a été maintes fois reconnue puisqu’aucuns résidus sont présents dans le produit final et que le CBD est d’excellente qualité et très pur.

 

Faîtes-donc bien attention à la qualité que vous achetez. Vous pouvez aussi suivre notre guide pour reconnaître des produits de qualité.

 

Législation et réglementation françaises

Vous ne risquez rien aux yeux de la loi à posséder ou à consommer du CBD. Le seul risque est que la police ne puisse pas faire la distinction entre vos produits et du cannabis récréatif. C'est pourquoi après tout achat de produits CBD, il est conseillé de garder un justificatif de vente sur vous ainsi que le produit non-ouvert. Gardez ainsi votre produit intact pendant le trajet jusqu'à chez vous.

Cependant attention, il existe un effet d'accumulation des cannabinoïdes chez les grands consommateurs de fleurs de chanvre. Ce phénomène peut causer un risque pour votre permis de conduire en cas de contrôle routier, à cause de la rétention de molécules de THC. Pour pouvoir conduire en limitant les risques, nous vous recommandons d'attendre au moins 4h après avoir consommé des produits à base de cannabidiol. Mais si vous consommez beaucoup de produits au CBD et régulièrement, patientez au moins 24h avant de prendre le volant.

Depuis le 24 Janvier 2022, le conseil d'État a suspendu un arrêté permettant aux produits CBD de contenir jusqu'à 0,3% de CBD.

 

Conclusion

Le cannabidiol est une molécule sans danger pour l'organisme. Au contraire, le CBD possède de nombreuses vertus pour la santé : amélioration du sommeil, diminution du stress et de l'anxiété, soulagement des douleurs, etc. 

Cependant, il faut bien veiller à ce que les produits qui contiennent le cannabidiol, soient eux de bonne qualité. Sur notre boutique nativus.fr, vous vous assurez d'avoir accès à des produits sains, souvent bio et la plupart du temps français !

Partager sur les réseaux sociaux

Commentaires (1)

coco

coco

quelle est l'huile cbd la plus performante et ou se la procurer en belgique. %Merci

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Poids :

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,