Combien de temps le CBD reste t-il détectable dans l'organisme ?

cannabis-legal-france

Le CBD et le THC sont les deux molécules les plus connues de la plante de cannabis. Le premier agit sur le système nerveux sans modifier la psyché, tandis que le second est l'unique responsable des effets "stones" et indésirables du cannabis.

Le cannabis légal en France doit contenir une teneur infime en THC de moins de 0,3%. C'est pourquoi les produits au cannabidiol sont aujourd'hui autorisés à la vente.

Par ailleurs, les tests réalisés par la police ne concernent que le THC, qui est le seul à être considéré comme stupéfiant. Les tests salivaires ne détectent que celui-ci alors que des tests sanguins peuvent donner des résultats plus approfondis.

Découvrez combien de temps met le cannabidiol à être éliminé par notre organisme, c'est parti.

 

Comment agit le cannabidiol sur l'organisme ?

Les cannabinoïdes sont des molécules très proches de certaines molécules secretées par notre corps, qu'on appelle endocannabinoïdes. Ces neurotransmetteurs sont présents dans de nombreuses cellules et organes de notre organisme, et participent à la régulation de nombreuses fonctions physiologiques comme l'appétit, l'humeur, la digestion, le rythme du sommeil, etc.

En se fixant sur les récepteurs CB1 et CB2 de ces cellules, le cannabidiol va ainsi participer à la régulation de ce système appelé système endocannabinoïde.

 

Quels sont les facteurs d'élimination des cannabinoïdes par l'organisme ?

Zoom sur l'assimilation des cannabinoïdes

Les cannabinoïdes sont des molécules dites liposolubles. C'est-à-dire qu'ils sont seulement solubles dans les graisses ou les corps gras.

De ce fait, les cannabinoïdes peuvent être stockés dans les graisses corporelles et s'accumuler lorsque la consommation est grande et régulière. C'est pour cette raison que les consommateurs chroniques peuvent mettre plusieurs mois pour éliminer complètement les cannabinoïdes de leur organisme.

 

Principaux facteurs qui influencent l'élimination des cannabinoïdes par notre corps

Voici une listes de ces facteurs :

  • l'âge : qui influe notamment sur le métabolisme et la vitesse d'élimination

  • le poids : corréler à la masse graisseusse et à l'accumulation potentielle des cannabinoïdes

  • la fréquence de consommation et les dosages utilisés

  • le mode de consommation : par exemple, chauffer au four dans des préparations, les molécules sont dégradés à la cuisson et moins nombreuses dans le plat

  • la concentration : plus forte est la concentration, plus l'assimilation par l'organisme sera grande

 

Combien de temps le CBD reste-t-il dans la salive ?

Le CBD disparaît de la salive en quelques heures chez les utilisateurs occasionnels. Le THC quant à lui resterait détectable dans la salive environ 24h à 48h chez les utilisateurs qu'ils soient réguliers ou occasionnels selon une étude publiée dans la National Library of Medecine. [1]

La consommation très fréquente de cannabinoïdes peut causer une accumulation et augmenter cette durée d'élimination.

Bien sûr, les tests salivaires en France ne détectent pas le CBD mais uniquement le THC. En consommant des produits au CBD légaux vous ne prenez aucun risque.

Le taux par test salivaire pour être considéré positif au THC en France est de 15ng/mL de salive.

 

Combien de temps le CBD reste-t-il dans les urines ?

Cela dépend de la fréquence de consommation de l'usager. Un consommateur de cannabis régulier pourra mettre plusieurs jours voire plusieurs semaines avant d'éliminer toute trace de THC dans ses urines. 

En revanche, un consommateur qui consomme du cannabis récréatif lors d'une occasion ponctuelle, éliminera bien plus vite le THC de ses urines.

Pour ce consommateur occasionnel les traces de THC devraient devenir indédectables dans ses urines dans les 3 jours après sa consommation.

Le taux de détection en France pour être considéré positif au THC au test urinaire est de 25 à 50ng/mL d'urine. En principe, si vous consommez du cannabis légal qui est conforme à la loi française, vous ne devriez pas pouvoir rendre le test positif, même en consommant beaucoup de produits au CBD comme de l'huile CBD. Selon un rapport du CDC, après avoir fumé un joint, le taux de THC dans les urines tombe en moyenne à 2ng/mL après 4h à 6h chez les consommateurs ponctuels. [2]

 

Combien de temps le CBD reste-t-il dans le sang ?

Les tests sanguins sont faits pour détecter un usage récent de cannabis. En effet, le THC n'est détectable dans le sang que 5h pour un utilisateur occasionnel. Cependant des traces de THC dégradé peuvent encore être détectées jusqu'à 7 jours après sa consommation. Il en est de même pour le CBD qui ne resterait détectable dans le sang que quelques heures pour un consommateur occasionnel.

En consommant des produits au CBD à faible teneur en THC, les tests sanguins resteront toujours négatifs.

La concentration sanguine en THC est limitée en France à 1ng/mL selon l'article 11 de l'arrêté du 5 Septembre 2001. Même en avalant une fiole entière d'huile CBD vous ne pourrez pas dépasser ce taux !

 

Combien de temps le CBD reste-t-il dans les cheveux ?

Le CBD est une substance qui pourrait être détectée dans les cheveux plus de 3 mois après sa consommation dans le cadre d'une consommation intense et chronique.

Cela dit, certaines études suggèrent que les utilisateurs de produits au CBD contenant moins de 0,3% de THC ne devraient jamais causer de détection de THC dans les cheveux. [3]

 

Combien de temps durent les effets du CBD ?

Les effets du CBD durent en moyenne 2h à 6h selon le mode consommation :

  • Consommé par inhalation la durée de l'effet tendra à être plus courte

  • Consommé par ingestion la durée de l'effet tendra à être plus longue, de même que la durée avant de ressentir l'effet (dû au temps de digestion)

  • Consommé en huile, l'effet ressenti est rapide et dure plus longtemps car la quantité absorbée est mieux assimilée

  • Appliqué par voie topique, l'effet du CBD peut paraître bien plus long, mais cela reste à déterminer à cause de la difficulté à évaluer ce moyen d'administration

 

SOURCES :

[1] Anizan, S., Milman, G., Desrosiers, N., Barnes, A. J., Gorelick, D. A., & Huestis, M. A. (2013). Oral fluid cannabinoid concentrations following controlled smoked cannabis in chronic frequent and occasional smokers. Analytical and bioanalytical chemistry, 405(26), 8451–8461. https://doi.org/10.1007/s00216-013-7291-5 | https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3823692/

[2] www.cdc.gov/mmwr/preview/mmwrhtml/00000138.htm

[3] Taylor, M., Lees, R., Henderson, G., Lingford-Hughes, A., Macleod, J., Sullivan, J., & Hickman, M. (2017). Comparison of cannabinoids in hair with self-reported cannabis consumption in heavy, light and non-cannabis users. Drug and alcohol review, 36(2), 220–226. https://doi.org/10.1111/dar.12412  https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5396143/

Conclusion

Vous savez maintenant combien de temps le CBD et le THC restent détectables dans l'organisme en fonction du mode de consommation choisis. En cas de contrôle de police, vous pouvez vous baser sur ces durées indicatives pour reprendre le volant plus sereinement. Sachez également que cette durée peut varier en fonction de l'âge, du poids, et du métabolisme de chacun. 

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,