Le CBD et la différence entre psychotrope et psychoactif

Vous vous intéressez au CBD mais certains termes restent encore un peu obscurs pour vous : cannabidiol, psychoactif, cannabinoïdes, full spectrum…

Aujourd’hui nous allons nous concentrer sur la différence entre psychoactif et psychotrope, deux termes souvent confondus, à tort.

Si vous avez déjà cherché la signification de ces mots dans un dictionnaire ou sur internet, il se peut que vous ayez trouvé deux définitions très similaires. Voici par exemple les définitions données par le dictionnaire Larousse :

 

Psychoactif : substance chimique (morphine, cocaïne, par ex.) qui influe sur l'activité mentale.

Psychotrope : se dit d'une substance chimique (alcool, médicament, etc.) qui agit sur le psychisme.

 

Comme vous pouvez le constater, le dictionnaire français ne présente presque aucune différence entre ces termes.

 

Pourtant, une différence subtile existe ! On va vous expliquer pourquoi, c’est parti.

 

 

Psychoactif vs psychotrope

Malgré une définition française erronée, ou à tout le moins imprécise, le milieu médical fait bien la différence entre ces deux termes.

 

Définition médicale de psychotrope

Voici la définition de « médicament psychotrope » donnée par l’observatoire français des drogues et tendances addictives :

 

Médicaments dont l’effet recherché est de modifier le psychisme. Les principales classes de médicaments psychotropes sont : les hypnotiques (ou somnifères), les anxiolytiques (ou tranquillisants), les antidépresseurs, les neuroleptiques, les thymo- régulateurs (ou régulateurs de l’humeur) et enfin, les psychostimulants.

Les médicaments psychoactifs constituent une classe plus large que les psychotropes.

Lorsque l’on ne parle pas des médicaments, les mots « psychotrope » et « psychoactif » ont la même signification.

 

Il existe donc bien une différence subtile entre les deux termes, les molécules psychotropes étant un sous-groupe des molécules psychoactives.

 

Les différences

Pour être plus précis : est psychoactif ce qui passe les barrières encéphaliques et agit sur le cerveau. Ainsi, de nombreuses plantes et molécules ont des vertus psychoactives.

Par exemple, le café contient la molécule psychoactive la plus consommée dans le monde, la caféine, améliorant l’attention et la concentration. Pour autant, le café n’est pas psychotrope, car il ne modifie pas les perceptions et ne trouble pas le fonctionnement du psychisme.

 

C’est pareil pour le CBD. En effet, le cannabidiol est psychoactif, mais n’est pas psychotrope, à l’instar du THC !

 

D’ailleurs, notre corps produit lui-même des molécules très similaires au CBD, qu’on appelle endocannabinoïdes.

 

Cannabinoïdes, CBD, et système endocannabinoïde

Lorsque vous consommez du CBD, celui-ci est très bien assimilé par votre organisme. Il s’intègre parfaitement à notre biologie car notre corps produit de façon naturelle deux molécules très similaires, nommées 2-arachidonoylglycérol (2-AG) et anandamine (AEA).

 

C’est pourquoi le CBD est considéré comme bénéfique pour notre santé et qu’il ne présente aucun risque : il participe à réguler le système endocannabinoïde déjà existant dans notre organisme.

 

Cela est important à noter, car le CBD est ainsi bien considéré comme psychoactif, mais pas comme psychotrope.

 

Allons donc un peu plus loin.

 

Notre système endocannabinoïde

Il serait difficile de résumer en quelques lignes toutes les fonctions biologiques et physiologiques en relation avec ce système endocannabinoïde.

 

Pour faire simple, rappelez-vous juste que celui-ci joue un rôle majeur pour votre homéostasie : c’est-à-dire dans l’équilibrage de vos fonctions biologiques, comme l’appétit, l’humeur, ou encore le sommeil.

 

Comment ?

 

En agissant sur les récepteurs CB1 et CB2, naturellement présents dans différents organes et différentes parties du corps. Ces récepteurs sont notamment présents dans le système nerveux central, les intestins, les poumons, les os, la peau, le système cardiovasculaire ou encore dans le pancréas…

 

En fait, comme le rapporte certaines études, on détecte ces récepteurs CB1 et CB2 dans presque toutes les cellules du corps !

 

Mais alors, pourquoi le cannabis est-il considéré comme psychotrope ?

Le cannabis en lui-même n’est pas pscyhotrope, mais la molécule qu’il contient, le THC (tétrahydrocannabinol), lui, est bien psychotrope.

 

C’est la seule molécule issue des plants de chanvre qui puisse influer sur la perception des sens et modifier le psyché.

 

Pour être clair, c’est la seule molécule du cannabis qui puisse rendre high/stone.

 

Et c’est pourquoi les produits au CBD sont 100% légaux et inoffensifs, car ils ne contiennent qu’une quantité infime de THC ! Selon la loi en vigueur, la teneur en THC est actuellement limitée en France à 0,3% dans les produits finis.

 

Et c’est donc pourquoi il est important de différencier le cannabis récréatif du cannabis light, ou CBD.

 

Sous quelles formes peut-on trouver du CBD ?

Maintenant que vous avez saisi la différence entre les molécules psychoactives et psychotropes, vous cherchez peut-être des produits riches en cannabinoïdes de qualité, pour lutter contre le stress, les douleurs ou encore pour soulager les inflammations.

 

Nous vous recommandons dans ce cas de vous tourner vers des huiles CBD full spectrum de haute qualité. C’est-à-dire qui contiennent un ensemble riche et varié de cannabinoïdes, flavonoïdes et terpènes.

 

Conclusion

Pour synthétiser cet article, voici les définitions à retenir :

Psychoactif : molécule agissant sur le système nerveux et le mental sans altérer les capacités psychiques et de cognition.

Psychotrope : molécule psychoactive qui altère les capacités psychiques et/ou de cognition.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,