BIENVENUE CHEZ NATIVUS 🍀 Afin de préparer l'arrivée imminente de notre nouvelle collection CBD premium, découvrez notre déstockage en cours

Apnée du sommeil chez la femme : symptômes cause et traitement

Photos gratuites de académie d apnée du pacifique, amusement, apnéiste

L'apnée du sommeil est un trouble respiratoire signifié par des interruptions ou des diminutions de la respiration durant le sommeil. Bien qu'elle impacte approximativement 4% des femmes, ce trouble reste fréquemment méconnu ou sous-diagnostiqué. Vous êtes-vous déjà demandé quels pourraient être les symptômes de l'apnée du sommeil chez la femme, ses causes spécifiques, ou encore les traitements envisageables ? Cet article offre des réponses à ces questions.

Plus qu'un simple ronflement, l'apnée du sommeil est une affection susceptible d'avoir de lourdes conséquences sur la santé et la qualité de vie. Elle majore le risque de maladies cardiovasculaires, de diabète, de dépression ainsi que le risque d'accidents de la route ou du travail. Ce trouble provoque aussi une fatigue chronique, une somnolence excessive en journée, une réduction de la concentration et de la mémoire, une altération de l'humeur et une baisse de la libido. Le dépistage et le traitement de cette affection sont donc cruciaux.

Dans cet article, nous abordons les symptômes de l'apnée du sommeil chez la femme, souvent distincts de ceux observés chez les hommes. Nous expliquerons également les causes de l'apnée du sommeil liées aux particularités féminines, telles que les changements hormonaux, la grossesse ou la ménopause. Enfin, nous détaillerons les différentes options de traitement pour l'apnée du sommeil chez la femme, allant des médicaments à la chirurgie, en passant par l'utilisation d'appareils respiratoires.

CTA Blog-2

Symptômes de l'apnée du sommeil chez la femme

Reconnaître les symptômes de l'apnée du sommeil est crucial pour les femmes, qui peuvent présenter des signes différents de ceux des hommes. Cette identification précoce permet de consulter un médecin pour un traitement adéquat.

 

Signes nocturnes spécifiques

Les signes nocturnes de l'apnée du sommeil chez la femme tendent à être plus discrets :

  • Ronflements souvent moins forts et non systématiques

  • Pauses respiratoires parfois inaperçues par l'entourage

  • Épisodes de respiration haletante ou sifflante

  • Sommeil agité et micro-éveils fréquents

  • Réveils en sursaut, sensation d'étouffement ou d'asphyxie

  • Cauchemars aux thèmes angoissants

  • Insomnies, difficultés à s'endormir ou à se rendormir

  • Augmentation du besoin urinaire nocturne

  • Troubles sexuels, baisse de la libido ou difficultés à atteindre l'orgasme

 

Conséquences diurnes marquées

Les répercussions diurnes de l'apnée du sommeil chez la femme peuvent sérieusement affecter leur qualité de vie et santé mentale :

  • Somnolence diurne excessive, endormissements involontaires

  • Fatigue chronique, manque d'énergie

  • Troubles cognitifs: baisse de la concentration, mémoire, créativité

  • Troubles de l'humeur : irritabilité, anxiété, dépression

  • Maux de tête matinaux

  • Douleurs musculaires ou articulaires

  • Sécheresse buccale ou mauvaise haleine

  • Risque accru de maladies cardiovasculaires

  • Augmentation du risque de diabète, d'obésité et de troubles métaboliques

  • Risque élevé d'accidents de la route ou du travail

 

Causes de l'apnée du sommeil spécifiques aux femmes

L'apnée du sommeil se caractérise par une obstruction des voies respiratoires supérieures pendant le sommeil, ce qui restreint le passage de l'air. Chez les femmes, certains facteurs spécifiques, notamment hormonaux, liés à la grossesse et à la ménopause, peuvent influencer ou aggraver ce trouble respiratoire.

 

Facteurs hormonaux

Les hormones féminines telles que les œstrogènes et la progestérone jouent un rôle crucial en agissant comme protecteurs des voies respiratoires. Elles aident à conserver le tonus des muscles de la gorge, à minimiser l'inflammation et à améliorer la ventilation. Cela explique pourquoi, avant la ménopause, les femmes sont généralement moins affectées par l'apnée du sommeil que les hommes.

Toutefois, la réduction des taux hormonaux après la ménopause peut accroître le risque d'apnée du sommeil chez les femmes, surtout en l'absence de traitement hormonal substitutif. La grossesse apporte également des modifications hormonales et physiques qui peuvent conduire à une obstruction des voies respiratoires et déclencher une apnée du sommeil, en particulier au cours du troisième trimestre.

Le syndrome des ovaires polykystiques, caractérisé par un excès d'androgènes, peut également augmenter le risque d'apnée du sommeil chez les femmes.

 

Autres facteurs de risque

À côté des facteurs hormonaux, de nombreux autres facteurs de risque peuvent encourager l'émergence ou l'aggravation de l'apnée du sommeil, chez les hommes comme chez les femmes :

  • L'obésité, qui génère une accumulation de graisse autour du cou et de la langue, diminuant ainsi le diamètre des voies respiratoires

  • Le tabagisme, qui cause une inflammation et une irritation des muqueuses respiratoires, augmentant le risque d'obstruction

  • L'alcool, dont l'effet relaxant sur les muscles de la gorge peut faciliter leur affaissement pendant le sommeil

  • La prise de certains médicaments, tels que les benzodiazépines ou le baclofène, qui peuvent réduire l'activité du système nerveux et des muscles respiratoires

  • La configuration du visage ou de la mâchoire, pouvant limiter l'espace dédié à la langue et à la respiration

  • Les allergies respiratoires, comme la rhinite allergique, entraînant une congestion nasale et rendant la respiration par le nez difficile

  • Les anomalies anatomiques, telles qu'une déviation de la cloison nasale, des végétations ou des amygdales hypertrophiées, qui peuvent obstruer les voies respiratoires

 

Traitement de l'apnée du sommeil chez la femme

Le traitement de l'apnée du sommeil chez la femme a pour objectif de restaurer une respiration régulière durant le sommeil, de diminuer les symptômes nocturnes et diurnes, et de prévenir les complications liées à la santé cardiovasculaire et métabolique. Selon la gravité et l'origine de l'apnée, le traitement peut être non chirurgical ou chirurgical.

 

Approches non chirurgicales

Les solutions non chirurgicales incluent les recommandations hygiéno-diététiques, l'utilisation de dispositifs d'avancée mandibulaire, et la ventilation en pression positive continue (PPC).

  • Les recommandations hygiéno-diététiques visent à encourager un mode de vie sain pour aider à améliorer l'apnée du sommeil. Ces mesures comprennent :

    • La réduction de poids pour les individus en surpoids, diminuant ainsi la graisse située autour du cou et de la langue

    • Le sevrage tabagique, diminuant l'inflammation et l'irritation des voies aériennes

    • Limiter la consommation d'alcool et d'hypnotiques, qui relaxent les muscles de la gorge

    • Maintenir un horaire de sommeil stable, encourageant un sommeil réparateur

    • Privilégier une position latérale pour dormir, afin d'empêcher que la langue n'obstrue les voies respiratoires

  • Les dispositifs d'avancée mandibulaire, portés la nuit, avancent la mâchoire inférieure et la langue, augmentant l'espace aérien et réduisant les épisodes d'apnée. Ils sont recommandés pour les cas d'apnée légère à modérée ou lorsque la PPC est mal tolérée. Leur ajustement doit être réalisé par un dentiste ou un orthodontiste, nécessitant un suivi régulier.

  • La ventilation en pression positive continue (PPC) est considérée comme le traitement standard pour l'apnée du sommeil. Elle consiste à insuffler de l'air sous pression via un masque porté sur le nez ou le visage durant le sommeil. Cette pression gardent les voies respiratoires ouvertes, prévenant ainsi les interruptions respiratoires. La PPC améliore significativement la qualité du sommeil, réduit la somnolence diurne, et baisse le risque de maladies cardiovasculaires. Elle est particulièrement indiquée pour les cas sévères d'apnée du sommeil, ou ceux de sévérité modérée accompagnés de symptômes marqués ou de complications. Une adaptation et un suivi médical sont nécessaires.

 

Interventions chirurgicales et autres traitements invasifs

Les options chirurgicales et les traitements invasifs ciblent la correction des anomalies anatomiques qui causent l'obstruction des voies respiratoires. Ils sont envisagés pour les cas d'apnée du sommeil non résolus par les traitements classiques, ou pour les patients ne pouvant pas tolérer la PPC.

Ces méthodes incluent :

  • La chirurgie du nez, avec pour but de redresser la cloison nasale, de réduire les cornets, ou d'élargir les ouvertures nasales

  • La chirurgie du palais, visant à retirer les amygdales, à réduire le voile du palais, ou à placer des implants palatins

  • Les opérations sur la base de la langue, cherchant à diminuer le volume de la langue, avancer le muscle génioglosse, ou à stimuler le nerf hypoglosse

  • La chirurgie de la mâchoire, qui vise à avancer la mâchoire supérieure et/ou inférieure pour augmenter l'espace aérien

  • La trachéotomie, créant un accès au niveau de la trachée pour contourner l'obstruction des voies aériennes supérieures

  • La stimulation du nerf hypoglosse, qui implique l'implantation d'un dispositif sous la peau, connecté à une électrode stimulant le nerf hypoglosse pour provoquer la contraction du muscle génioglosse, avançant ainsi la langue et libérant les voies respiratoires

 

Conclusion

L'apnée du sommeil chez la femme est un trouble respiratoire sérieux pouvant impacter significativement la santé et la qualité de vie. Ses symptômes, à la fois nocturnes et diurnes, diffèrent souvent de ceux observés chez les hommes. Cette condition résulte majoritairement d'une obstruction des voies respiratoires supérieures, où les facteurs hormonaux tels que la ménopause, la grossesse ou le syndrome des ovaires polykystiques peuvent jouer un rôle prépondérant.

Les traitements disponibles pour l'apnée du sommeil chez la femme incluent des méthodes non chirurgicales, comme l'adoption de bonnes pratiques hygiéno-diététiques, l'utilisation de dispositifs d'avancée mandibulaire ou la ventilation en pression positive continue. Des interventions chirurgicales ou invasives peuvent également être envisagées pour résoudre les anomalies anatomiques responsables de l'obstruction.

Si vous êtes affectée par l'apnée du sommeil, ou suspectez en souffrir, il est crucial de consulter un médecin. Un professionnel de santé pourra vous diriger vers un centre du sommeil spécialisé afin d'établir un diagnostic précis et de définir un traitement adapté à votre situation. Par ailleurs, nous vous proposons de découvrir notre gamme de produits CBD de qualité Nativus, connue pour ses propriétés relaxantes, anti-inflammatoires et antioxydantes. En plus des fleurs cbd, notre offre comprend également des huiles CBD, bonbons cbd, résines cbd et tisanes cbd, pouvant aider à atténuer le stress, l'anxiété, la douleur, l'inflammation et les troubles du sommeil, sans risques d'effets secondaires ou de dépendance.

Sur notre site, explorez une vaste sélection de produits CBD, incluant huiles, fleurs, bonbons et cosmétiques, tous fabriqués en France à partir d'ingrédients naturels et biologiques. Ne manquez pas cette occasion de découvrir des alternatives naturelles efficaces aux médicaments et traitements conventionnels, et de bénéficier de nos offres exceptionnelles et de produits de très haute qualité.

Découvrez nos produits CBD premiim-2

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Poids :

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,