C'EST LE 420 🎉 LA JOURNEE INTERNATIONALE DU CANNABIS ET DU CBD 🍀 PROFITEZ DE 20% DE REMISE IMMEDIATE AVEC LE CODE 420NATIVUS20 (dès 100€ d'achats sur notre site)

Sevrage cannabique : nos 3 conseils pour un meilleur sommeil

L’arrêt du cannabis et du THC entraîne souvent des symptômes indésirables comme les troubles du sommeil. Difficulté à s’endormir, sueurs nocturnes, fatigue liée à l’insomnie, ces effets secondaires sont en principe temporaires et peuvent être atténués. Voici nos conseils pratiques pour un meilleur sommeil lors d’un sevrage cannabique. 

 

Vous souhaitez arrêter le cannabis ?

Découvrez notre guide complet sur le sevrage cannabique

 

femme-ne-dort-pas

Le cannabis fait dormir : une affirmation trompeuse

Il est fréquent que les fumeurs réguliers de cannabis ne puissent plus s’en passer pour s’endormir. Il est vrai que le THC favorise l’endormissement, car c’est une drogue qui agit sur le cerveau avec des effets anxiolytiques. 

Toutefois, attention, le THC à un impact sur les cycles du sommeil qui sont répartis en 3 phases : le sommeil lent léger, le sommeil lent profond et le sommeil paradoxal. Consommer du cannabis favorise certes l’endormissement, mais impacte négativement les autres phases de sommeil qui sont pourtant très importantes pour la santé.

Il engendre un sommeil irrégulier qui n’est pas réparateur en modifiant le niveau de mélatonine sécrété. Résultat : une sensation de fatigue et de manque d’énergie au réveil.

 

Troubles du sommeil : un symptôme fréquent lors d’un sevrage cannabis

Le THC (tétrahydrocannabinol) qui est présent dans la fleur de cannabis est une substance psychotrope très addictive. Sa consommation régulière entraîne une dépendance rapide et néfaste pour la santé physique et morale. Pour rappel, en France, le cannabis reste la drogue illicite la plus consommée.

L’arrêt de la consommation provoque des effets indésirables, car votre corps se “débarrasse” de son addiction au THC. 

Le manque de sommeil fait partie des symptômes d’un sevrage cannabique avec notamment : 

  • l’apparition de réveils nocturnes

  • des difficultés à s’endormir

  • une insomnie chronique

  • une diminution de la phase de sommeil profond

 

Lorsqu’ils arrêtent, les fumeurs réguliers de cannabis se plaignent souvent d’être fatigués et de ressentir un manque d’énergie.  Le manque de sommeil impacte notre santé physique, mentale et nos relations sociales. 

 

symptomes-sevrage-cannabis

Arrêt du cannabis : les autres symptômes

  • Anxiété

  • Irritabilité

  • Perte d’appétit

  • Transpiration

  • Fatigue et tensions musculaires

  • Maux de ventre

 

Pour une approche plus naturelle dans la gestion de ces symptômes, considérez nos champignons médicinaux, reconnus pour leurs propriétés adaptogènes.

Comment dormir quand on est en sevrage cannabis ?

Conseil n°1 : Pratiquer une activité physique

activite-physique

Lors de votre sevrage, il est important de rester actif et de vous dépenser physiquement. Les bienfaits du sport sur le sommeil sont bien connus.

Une activité physique favorise un sommeil de qualité grâce à la dépense énergétique et une meilleure régulation du rythme veille/sommeil. L’effort permet de libérer de la dopamine, une hormone qui contribue à un bon endormissement. Elle réduit notamment le niveau de stress et offre une sensation de bien-être et de relaxation. 

Vous l’avez compris, l’activité physique est un remède idéal pour les troubles du sommeil !

Bon à savoir : l'activité physique peut être une marche de 30mn par jour, pas besoin de vous épuiser, au contraire !

Évitez d'ailleurs de faire du sport juste avant de vous coucher et privilégiez plutôt les étirements ou une douce séance de yoga.

 

Conseil n°2 : arrêter les mauvaises habitudes

ecran-la-nuit

Certaines habitudes sont nocives pour le sommeil. Il faut par exemple éviter la consommation de café, alcool, cigarette le soir. Pensez aussi à manger léger lors du dîner.

1h avant de vous coucher, arrêtez les écrans et privilégiez des activités relaxantes comme la lecture, des exercices de sophrologie, la méditation, etc. 

En cas d’insomnie, ne restez pas allongé dans votre lit. Il vaut mieux essayer de vous détendre autrement.

Enfin, pensez à aérer votre chambre avant de vous coucher (la température idéale est de 18°C) et privilégiez une obscurité totale.

 

Conseil n°3 : Tester le CBD : une solution naturelle pour mieux dormir

Le cannabidiol (CBD) est une molécule issue de la plante du chanvre ou cannabis. C’est un cannabinoïde qui propose de nombreux bienfaits pour la santé et contrairement au THC, il ne provoque pas d’addiction (ce n’est pas une drogue) et n’a pas d’effets psychotropes.

Le CBD permet notamment un meilleur sommeil sans risque de dépendance. Une étude de 2019 a ainsi constaté que le CBD permet de mieux dormir et favorise l’endormissement. Par ailleurs, de nombreux consommateurs de CBD mentionnent ses effets positifs sur leurs troubles du sommeil au quotidien. 

Le CBD influe sur le rythme veille-sommeil et régule également l’état de veille en journée en limitant les états de somnolence, de fatigue et de bâillements.

 

Les produits au CBD à privilégier pour mieux dormir :

L’huile de CBD est sans conteste le meilleur choix pour améliorer votre sommeil. Il suffit de déposer quelques gouttes de notre huile de CBD sous la langue avant de vous coucher. Disponible sous forme de petit flacon, ce type de produit à l’avantage de produire des effets rapides. 

 

Notre huile de CBD sommeil coup de cœur

huile-pour-le-sommeil-morphee

Morphée: Huile CBD Sommeil 10%

 

Points forts du produit : 

✅ Huile produite en France et se complète par notre gamme de cosmétiques au CBD, parfaite pour une routine de relaxation nocturne

✅ Mélange de plantes bio et naturelles et de CBD pour un meilleur endormissement et un sommeil continu 

✅ Formule créée par Laura De Mitri, naturopathe

 

Sommeil_1024x1024@2x

Vous pouvez aussi tester nos infusions et tisanes bio au CBD, qui sont d'excellentes alternatives pour ceux qui préfèrent une boisson chaude avant de se coucher.

 

Sevrage cannabis : quelle durée pour retrouver le sommeil ?

Rassurez-vous, les symptômes liés au sevrage cannabique sont temporaires. Ils varient d’une personne à une autre en fonction du niveau de dépendance et de consommation du cannabis. Généralement, il faut attendre 1 semaine ou 2 avant d’aller mieux. Il y’a un pic d’intensité des symptômes entre le deuxième et le sixième jour.

 

Arrêt du cannabis : les infos et contacts utiles

  • Drogues info service au 0800 23 13 13

  • Écoute cannabis au 0980 980 940

  • Centres de Soins, d’Accompagnement, de Prévention en Addictologie (CSAPA)

  • Si vous souhaitez découvrir le CBD et ses effets sur le sommeil, jetez un oeil à nos coffrets de découverte CBD, qui permettent d'explorer une variété de produits et de trouver celui qui vous convient le mieux.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Poids :

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,