C'EST LE 420 🎉 LA JOURNEE INTERNATIONALE DU CANNABIS ET DU CBD 🍀 PROFITEZ DE 20% DE REMISE IMMEDIATE AVEC LE CODE 420NATIVUS20 (dès 100€ d'achats sur notre site)

Le CBD est-il une drogue ?

cbd-drogue

Le cannabidiol, ou CBD, est un composé présent dans les plantes de cannabis. Il est devenu de plus en plus populaire en tant qu'alternative aux produits pharmaceutiques traditionnels en raison de ses nombreux avantages potentiels pour la santé, et son pouvoir relaxant. 

Toutefois, une certaine confusion règne encore quant au statut juridique du CBD et à la question de savoir s'il doit ou non être considéré comme une drogue, ou comme un produit “normal”. Dans cet article, nous allons expliquer ce qu'est le CBD, et nous vous expliquerons factuellement si c’est une drogue ou non.

 

cannabis-drogue

Mais, le CBD c'est quoi exactement ?

Le CBD est l'abréviation de cannabidiol, l'un des nombreux composés naturels présents dans la plante de cannabis. Il s'agit d'une molécule qui peut être utilisée pour créer une variété de produits, comme les fleurs ou les huiles de cannabidiol, des teintures, des comestibles et des produits topiques comme des crèmes ou des lubrifiants.

En effet, cette molécule fait partie des composants non intoxicants du cannabis. On la retrouve ainsi en plus forte quantité dans certaines variétés de chanvre.

Compte tenu de l'intérêt croissant pour le cannabidiol, de nombreux chercheurs en agronomie essaie de concevoir des variétés encore plus riches, afin de valoriser au maximum cette molécule.

 

Le CBD est-il une drogue ?

Non, le CBD n'est pas une drogue : il ne fait pas planer et n'a pas de propriétés psychotropes comme le THC (tétrahydrocannabinol), que l'on trouve dans la marijuana et qui donne aux consommateurs un sentiment d'euphorie

Par conséquent, le CBD ne produit pas d'intoxication ou d'hallucination comme c'est le cas du THC, dans de l'herbe ou de la résine.

De plus, le CBD ne rend pas accro, et n'est donc pas considéré comme une drogue.

 

Définition précise d'une drogue

Consultons simplement ce que nous dit le dictionnaire :

"Substance psychotrope naturelle ou synthétique, généralement nuisible pour la santé, susceptible de provoquer une toxicomanie, et consommée en dehors d'une prescription médicale."

Dictionnaire Larousse

 

Le cas du cannabidiol est particulièrement intéressant. Comme nous l'avons vu plus haut, le CBD n'est pas psychotrope. Cette substance est psychoactive, dans le sens où elle agit sur votre cerveau (comme certains fruits et légumes, et comme bon nombre d'aliments), mais elle n'est pas psychotrope.

 

Le CBD est-il nuisible pour la santé ?

sport-et-sante

Aujourd'hui, si l'Union Européenne (et la France) ont légalisé le CBD, c'est parce qu'il a été scientifiquement prouvé que cette substance n'est pas nuisible pour la santé.

Le cannabidiol ne présente pas de risque pour le corps humain. Certes, les études à long terme manquent encore, mais les données scientifiques restent solides en la matière.

En effet, au nom du principe de précaution, s'il y avait le moindre soupçon que le CBD soit nuisible pour l'homme, sa consommation serait déjà purement et simplement interdite.

 

L'absence d'effet d'accoutumance

Par ailleurs, il a été démontré que la consommation de cannabidiol n'entraîne pas d'effet d'accoutumance. Autrement dit, vous ne devenez pas dépendant du CBD. Ce dernier critère est également une des caractéristiques phares des drogues.

Par conséquent, on peut affirmer librement que le CBD n'est pas une drogue.

Vous pensez être dépendant au cannabis et vous aimeriez arrêter ? Suivez notre guide du sevrage cannabique pour arrêter dans les meilleures conditions.

 

Différences entre CBD et THC

Il est également important de noter que si le CBD et le THC sont tous deux des composés naturels dérivés de la même plante, ils diffèrent à plusieurs égards.

Tout d'abord, le THC est très psychotrope, alors que le CBD ne provoque pas d'intoxication ni d'hallucination. En outre, le THC a été associé à un risque accru de dépendance et à des effets néfastes sur la santé, alors qu'il n'existe aucune preuve que le CBD présente de tels risques.

Enfin, dans la plupart des pays du monde, y compris les États-Unis, la légalité des produits à base de CBD varie en fonction de leur teneur en THC (hormis certains Etats très médiatisés comme l'Alaska, le Colorado ou encore la Californie). Aujourd'hui, quand on dit que le cannabis est illégal, c'est en réalité le chanvre contenant des fortes concentrations en THC qui est interdit (plusieurs % de THC dans le plant de chanvre).

Longtemps, en France, la culture du chanvre était légale à condition que l'espèce cultivée provienne d'un organisme spécifique. Le cultivateur de chanvre avait l'obligation de conserver l'emballage de ses semences ainsi que sa facture d'achat, en cas de contrôle de la gendarmerie. Cette réglementation était liée au fait que le chanvre était bien souvent synonyme de cannabis. Nous allons voir maintenant qu'en France, compte tenu de l'évolution de la législation sur le CBD, les choses ont commencé à changer.

 

Le CBD est-il légal ?

Si un produit contient plus de 0,3 % de THC, il est considéré comme illégal en vertu de la loi française. C'est pourquoi il est important de toujours vérifier l'étiquette pour connaître les pourcentages d'extraits de cannabis avant de consommer un produit CBD. Cette législation varie d'un pays à l'autre.

La réglementation européenne oblige chaque Etat membre à légaliser le chanvre contenant moins de 0,2% de THC.

 

Légalité du CBD en France

En France, suite à un bras de fer législatif entre la filière naissante du cannabidiol et le ministre de l'Intérieur en 2021-2022, le taux de THC maximal a été fixé à 0,3%. Cela signifie que tout extrait de chanvre donc la concentration en THC est inférieure à 0,3% est légal dans l'Hexagone.

En Suisse, ce taux a été fixé à 1%. Mais, pourquoi parler du taux de THC alors que nous évoquons la légalité du CBD ?

 

Corrélation entre THC et CBD

Le chanvre comporte naturellement à la fois du THC et du CBD. Mais, les scientifiques se sont rendus compte qu'il y a une corrélation naturelle entre THC et CBD. Ainsi, au plus le niveau de THC est élevé, au plus celui de CBD le sera. Ainsi, pour obtenir un extrait de chanvre riche en cannabidiol, il faut qu'il concentre un minimum de THC.

À savoir : la ratio maximum naturellement ateignable serait de 1:30. Par exemple pour une fleur de CBD qui contiendrait 0,25% de THC, sa concentration naturelle maximum serait alors de 0,25 x 30 = 7,5% de CBD. 

Avec les recherches en agronomie, de plus en plus de variétés sont créées avec de fortes concentrations en CBD, pour un taux de THC assez faible, mais ce taux naturel n'est pas dépassable actuellement.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Poids :

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,